La Cour des vins de Provence de Germana Cruxên em the lady of wine

Primeira fotogarfia publicada no artigo La Cour des vins de ProvenceLa Cour des vins de Provence
de Germana Cruxên publicado em the lady of wine


Dans le village médiéval de Pierrefeu du Var, à 40km environ de Toulon en Provence, j’ai l’occasion de déguster un vin fait avec une finesse et exigence hors paire. Il s’agit de la Cuvée L’Or Rose 2011 du Domaine Rostangue, Apellation d’Origine Protegée Côtes de Provence. Ce vin, d’une robe à la teinte rose-orangée très claire, tient son nom de la troubairitz Rostangue qui au XII siècle s’exerçait aux joutes de l’amour courtois dans le Château de Pierrefeu du Var.

Ce château a été détruit pendant les guerres religieuses. Néanmoins, il en reste encore une grotte où il est encore possible de lire sur un panneau quelques règles de la Cour d’Amour si répandue par les Dames du Moyen Âge : l’amoureux est toujours craintif ou bien l’amour ne peut rien refuser à l’amour.
C’est sur cette inspiration, ancré au cœur de Provence, que Jean-Charles Buffet, le vigneron, décide de créer un vin insu des raisins de l’agriculture biologique. Epaulé par son œnologue et cousin  son vignoble vient d’obtenir le certificat AB (agriculture biologique) si convoité par ses homologues.
En dépit de cette qualité, c’est la sensualité de ce vin  rosé que reste en bouche, dégageant des fines notes de pamplemousse, de fleurs jeunes et fruits exotiques tel le fruit de la passion. Son corps délicat englobe tous le palais, avec une bonne longueur en bouche et une minéralité assez présente. Cette cuvée peu bien accompagner les mets fins, les volailles, les poissons et mêmes les fromages puissants.

Terroir: Terraces d’altitude, couteaux schisteux au sol très pauvre orientation nors sud. 

Cépages: Assemblage de tous les cépages avec grenache 88%, syrah 8%, Mouvèdre 2% et Cinsault 1%.

Artigo original: La Cour des vins de Provence de Germana Cruxên publicado [dia May 02, 2012 at 03:00AM] em .

Republicado por Eno Gastronomo

Anúncios